Extension de maison par surélévation : comment procède-t-on?

Lorsque l’habitation devient petite et que l’espace ne suffit plus pour tout le monde, l’étendre peut s’avérer difficile. Toutefois, déménager ne figure pas comme la meilleure option. Le souci, c’est que dans les grandes villes, créer une autre pièce à vivre semble impossible, surtout avec un terrain réduit. Quelle solution faut-il donc opter ? Le mieux, c’est d’envisager un travail de surélévation. Cependant, se lancer dans un tel projet demande des compétences. Comment procéder à une extension de maison par surélévation ?

L’extension de maison par surélévation : une intervention assez délicate

Surélever son logement n’est pas une mince affaire. Comme tous les autres travaux, celui-ci présente aussi des risques. C’est pourquoi l’envisager implique le suivi de quelques démarches. L’objectif de ce projet est d’ajouter à une maison déjà existante une charge complémentaire. Cela augmente par la suite le poids de la structure. Selon les conseils des experts, la réalisation de cette opération demande toujours l’aide d’un bureau d’études qui effectue d’abord une analyse sur l’état de l’habitation. Il est possible qu’après le diagnostic, le domicile ne puisse pas supporter une extension de maison par surélévation ou bien que quelques précautions doivent être prises.

Les différentes procédures avant d’effectuer l’intervention

Avant de commencer les travaux, il est indispensable de s’assurer que vous y êtes autorisé. Le PLU a comme rôle de fixer la hauteur maximale possible pour la construction. Cela dépend le plus souvent du quartier et de la ville où vous habitez. Après cela, il faut vérifier que le travail soit bien conforme. Deux études sont essentielles pour affirmer que la maison peut supporter une surélévation supplémentaire. La première, c’est l’analyse sur les fondations. Elle consiste à étudier la qualité des différents matériaux employés dans les murs ainsi que les fondations. La seconde, c’est le diagnostic des murs porteurs. Elle s’impose afin de s’assurer de la résistance des matériaux utilisés dans ces derniers. Une fois la validation de ces études confirmée, vous pouvez demander un permis de construire ou une déclaration.

La réglementation à respecter

La déposition d’un permis de construire pour réaliser une extension de maison par surélévation se fait à la mairie. Ainsi, vous pouvez obtenir le Plan Local d’Urbanisme. Il contient la hauteur de votre logement, l’aspect et l’alignement de la façade, le vis-à-vis, la forme et la position de la toiture, le gabarit. Avec l’assistance d’un bon architecte, vous pouvez avoir la garantie de bénéficier d’une intervention de qualité et convenable à vos attentes. De plus, dans certains pays, faire appel à cet expert est obligatoire pour les opérations effectuées à un bâtiment ayant une surface de plus de 150 m2.

Rénovation et aménagement d’une grange : à quels professionnels faire appel ?
Faire construire un garage : par où commencer ?